Les projets

ARCHIMEDE
Jonathan Fayeton (LATTS/Ecole des Ponts Paris Tech) s’intéresse aux exercices et à leurs impacts dans la préparation des acteurs à la gestion de crise.

CARTO-MSGU
Sous la direction de Samuel Rufat (Université de Cergy-Pontoise), Victor Santoni développe une cartographie dynamique établie par la remontée d’informations citoyennes.

CAPTEURS
Vincent Parquet (stage de fin d’étude, Labex Futurs Urbains) Réflexion sur la place des outils numériques et en particulier des capteurs dans la gestion des crises ou grands événements.

CASCADE
Servane Gueben-Venière (Labex Futurs Urbains/ Université Paris Est) s’interroge sur la prise en compte des effets cascades (ou dominos) dans les interactions entre la préfecture de Police et ses 250 partenaires publics et privés.

CRISORSEC
Laurence Créton-Cazanave (LATTS/Ecole des Ponts Paris Tech), Valérie November (LATTS/Ecole des Ponts Paris Tech) analysent l’outil Crisorsec utilisé en gestion de crise, de sa genèse à son évolution actuelle, dans ses aspects techniques et sa dimension collaborative.

EVACUATION
Kenji Kenduki (Université Lyon 3) développe une méthode d’identication, d’évaluation et de cartographie des populations à évacuer selon des critères socio-économiques.

IMPRO
Anouck Adrot (Maître de conférence, Université Paris Dauphine) étudie les phénomènes d’improvisation et de coordination entre acteurs lors de situation de crises.

MACIV
Caroline Rizza (Maître de conférence, Telecom ParisTech)
Intégration des potentialités des réseaux sociaux dans les processus de gestion de crise, tant dans la compréhension et la facilitation des flux d’information (ascendants, descendants et horizontaux) que dans la formulation des réponses sur le terrain dans une perspective de résilience, c’est-à-dire en tenant compte et associant les initiatives locales citoyennes.

PROJET COLLECTIF DU MASTER STU
Quatre étudiants du Master 1 Stratégie Territoriale Urbaine de Sciences Po questionnent les partenaires privilégiés de la préfecture de Police (opérateurs de réseaux, partenaires institutionnels, etc.) sur leurs liens et échanges hors et en gestion de crise.

STRESS
Benoit Vraie (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) étudie le processus et l’impact du stress sur les opérationnels en centre de crise, par l’autoévaluation des acteurs.

UNCERTAIN
Magali Reghezza-Zitt (Ecole normale supérieure) étudie la prise en compte de l’incertitude dans la prise de décision et la gestion d’une crise telle que la crue de la Seine.

URBARISQ
Valérie November interroge la spécificité des risques urbains par rapport aux autres types de risques (naturels, technologiques majeurs, sociaux, …).

 

 

 

 

 

 

 

 

Équipe de recherche sur les risques, dispositifs de gestion de crise et des événements majeurs