Qui sommes nous

Le programme EURIDICE (équipe de recherche sur les risques, les dispositifs de gestion de crise et les événements majeurs) a débuté en septembre 2015 et réunit autour des enjeux de la gestion des risques et des crises des chercheurs issus de différentes disciplines et de nombreuses institutions (CNRS, Ecole des Ponts Paristech, Université Paris-Dauphine, Ecole Normale Supérieure, Science Po, Université de Cergy-Pontoise, Télécom Paristech, Paris 1 Sorbonne), sous la direction de Valérie November, directrice de recherche au CNRS.

D’une durée de deux ans, ce projet de recherche a été créé à l’initiative du préfet Kihl, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris. Celui-ci souhaitait non seulement poser un regard extérieur sur les activités et l’organisation de la zone de défense, mais également  bénéficier d’une analyse et d’une vue globales que les praticiens, pris dans leurs activités quotidiennes, ont rarement le temps de produire.

À cet égard, la zone de défense et certains partenaires se trouvaient précédemment en contact avec des chercheurs, de manière individuelle et plus ou moins informelle. Le programme EURIDICE, partiellement issu de ces liens, relève néanmoins d’un autre registre de production de connaissances. En effet, pour la première fois de façon institutionnalisée, les portes d’un monde extrêmement discret, très peu étudié, se sont ouvertes à un collectif de chercheurs provenant d’une dizaine d’institutions de recherche et de disciplines diverses (sociologie, géographie, sciences de gestion… pour n’en citer que quelques-unes). Les thématiques du programme de recherche ont été élaborées à partir des questionnements du préfet et de son cabinet de communication.

Aussi le programme de recherche EURIDICE vise à analyser l’organisation d’ensemble et les outils du Secrétariat général de la zone de défense et de sécurité de Paris (SGZDS) et de ses partenaires pour gérer les crises de grande ampleur. Il s’intéresse notamment au basculement de situations routinières à des situations de crise et  des événements hors cadres. Trois événements majeurs ont structuré les observations de ce programme de recherche : la COP 21 (Conférence des Nations unies sur le climat), l’Euro 2016 et l’exercice Sequana. À cela se sont ajoutés plusieurs événements imprévus importants comme les attaques terroristes du 13 novembre 2015 ou, dans un registre moins dramatique, la crue de la Seine en juin 2016. Se sont également ajoutés des événements imprévus mineurs mais affectant néanmoins le bon fonctionnement de la capitale, telle la manifestation des agriculteurs de septembre 2015, la grève des taxis de janvier 2016 et la crise des hydrocarbures de mai 2016.

De façon transversale à tous ces événements, les chercheurs du programme de recherche EURIDICE s’intéressent en particulier à la coordination des acteurs et des territoires, aux processus de prises de décision, à la circulation de l’information en situation de risques et de crises, et à la capitalisation des connaissances à partir d’expériences antérieures.

Équipe de recherche sur les risques, dispositifs de gestion de crise et des événements majeurs